Nous sommes des scientifiques pour rendre la technologie utile à nos clients et réduire un accident en incident

Nous sommes des scientifiques pour rendre la technologie utile à nos clients et réduire un accident en incident

baseline-home / Portail du risque chimique / Santé au travail / Norme européenne EN 15154 – Douches de sécurité

Norme européenne EN 15154 – Douches de sécurité

  • L’objectif des normes européennes est de parvenir à un standard européen, s’appuyant sur les références existantes dans les pays membres en obtenant un consensus global, pour éviter toute contradiction.
  • Les dispositifs de douches pour le corps et d’unités de lavage des yeux reliés au réseau d’eau ont vu leurs normes respectives harmonisées en 2006 (EN 15154-1 et EN 15154-2).
  • Les 2 dernières parties de cette norme parue et effective en juin 2009 (EN 15154-3 et EN 15154-4)permettent la reconnaissance des dispositifs non raccordés aux réseaux d’eau, comme les douches et lav’oeils PREVOR, qui ont ainsi maintenant leurs standards techniques et technologiques.

Partie 1 : Douches pour le corps raccordées au réseau d’eau utilisées en laboratoire

Principe > Laver mécaniquement ou diluer suffisamment les substances pour les rendre inoffensives

Débit : en accord avec les législations nationales

  • S’il n’y a pas de législation, un débit de 60 l/min est souhaité
  • Doit fonctionner pendant 15 minutes
  • 95 % du débit doit tomber dans 40 cm de diamètre
  • Non dangerosité du débit pour l’utilisateur

Qualité de l’eau

  • Eau potable ou de qualité similaire
  • Pas de contamination par le système par le système d’installation

Température

  • Risque d’hypothermie : température conseillée de 15°C

Informations à fournir par le producteur

  • Recommandations d’installation
  • Explication de la mise en service
  • Maintenance à effectuer
  • Fréquence et méthode de contrôle de routines
  • Marquage pour identifier le producteur, à même la douche

Partie 2 : Unités de lavage d’yeux raccordées au réseau d’eau

Principe > Laver mécaniquement ou diluer suffisamment les substances pour les rendre inoffensives

Débit

  • 6 l/min
  • 1000 mm (+/- 200) pour l’installation
  • Doit fonctionner pendant 15 minutes
  • Non dangerosité du débit pour l’utilisateur
  • Valve opérationnelle en 1 seconde

Qualité de l’eau

  • Eau potable ou de qualité similaire
  • Pas de contamination par le système par le système d’installation

Température

  • Température conseillée de 15°C

Informations à fournir par le producteur

  • Recommandations d’installation
  • Explication de la mise en service
  • Maintenance à effectuer
  • Fréquence et méthode de contrôle de routines
  • Marquage pour identifier le producteur, à même la douche

Partie 3 : Douches pour le corps non raccordées au réseau d’eau

Principe > Laver mécaniquement ou diluer suffisamment les substances pour les rendre inoffensives

Débit et quantité

  • Contenance minimale de 10 l, toute dérogation devant être justifiée par l’efficacité.
  • Non dangerosité du débit

Qualité de la solution

  • Innocuité durant toute la durée de vie
  • Eau (qualité potable ou similaire) ou solutions
  • Stérilité

Critères des contenants

  • Dépend du type de contenant et de la solution, en fonction du poids et du volume
  • Mise en service en 5 secondes

Informations à fournir par le producteur

  • Champ d’efficacité
  • Contre-indications et limites d’efficacité
  • Protocole pour résultat revendiqué
  • Recommandations d’installation

L’efficacité doit être prouvée de façon significative par rapport à l’eau et à la quantité divergente de solution alternative ; à ce titre, il est laissé le soin au producteur d’apporter la preuve de son efficacité par exemple via des essais cliniques / tests de pH.

Partie 4 : Unités de lavage d’yeux non raccordées au réseau d’eau

Principe > Les volumes et protocoles doivent être suffisant pour rendre l’agent de contamination (ou la température) inoffensif

Débit et quantité

  • Contenance minimale de 150 ml, toute dérogation devant être justifiée par l’efficacité

Qualité de la solution

  • Innocuité durant toute la durée de vie
  • Eau (qualité potable ou similaire) ou solutions
  • Stérilité
  • Non dangerosité du débit

Critères des contenants

  • Dépend du type de contenant et de la solution, en fonction du poids et du volume
  • Mise en service en 5 secondes

Informations à fournir par le producteur

  • Champ d’efficacité
  • Contre-indications et limites d’efficacité
  • Protocole pour résultat revendiqué
  • Recommandations d’installation

L’efficacité doit être prouvée de façon significative par rapport à l’eau et à la quantité divergente de solution alternative ; à ce titre, il est laissé le soin au producteur d’apporter la preuve de son efficacité par exemple via des essais cliniques / tests de pH.

Annexes et références

Références utilisées dans le cadre de la norme EN 15154

  • Norme EN 420 sur gants de protection
  • Norme ISO 3864 : symboles graphiques : couleurs et signes de sécurité – Partie 1
  • Norme EN 556-1, -2: stérilisation de dispositifs médicaux
  • Norme EN 980: symboles graphiques d’utilisation de dispositifs médicaux
  • Norme EN 1041: informations transmises par le producteur sur les dispositifs médicaux

DIN – Deutsches Institut für Normung
– 12899-3 : Douches de sécurité dans l’industrie
Sicherheitsnotduschen Im Labor – Norme sur douches de sécurité
> ANSI – American National Standard Institute
– Z 358.1-1998

Accès aux documents exigés par la norme

Partager