baseline-home / FAQ – Questions fréquentes sur la compresse WATER-JEL®

FAQ – Questions fréquentes sur la compresse WATER-JEL®

Questions fréquentes sur la compresse Water-Jel® et son utilisation pour refroidir les brûlures thermiques

Non, le Water-Jel® est un dispositif médical. Il possède le certificat CE 0459 depuis le 30 avril 1996.
Ref certificat 3/3 N° 0158/96/1 Gmed CE

D’après la réglementation européenne, tous les produits stériles doivent être remplacés 5 ans après la date de fabrication. La sécurité dans la fonction publique -A n°90 du 3 novembre 1995 chapitre 19 Art.19.2.03.

Les compresses humides refroidissent, mais l’eau qui y est contenue s’évapore. Le Water-Jel® permet un échange d’énergie entre la brûlure et le gel permettant ainsi de refroidir la peau lésée. On constate alors une élévation de la température du gel et non une évaporation.

Non, il faut appliquer le gel sur les vêtements, les tissus incrustés dans la plaie seront ensuite plus facile à enlever pour le médecin.

Le gel dont la température se stabilise entre 35 et 37° forme une barrière thermique entre le blessé et son milieu. Ceci évite le refroidissement excessif de la victime.

Oui. Le refroidissement provoque instantanément une diminution de la douleur, évitant dans de nombreux cas d’avoir recours à des calmants.
D’autre part le Water-Jel® évite la douleur mécanique causée par le jet d’eau.

Non. De manière générale, il reste peu de gel sur la blessure après avoir enlevé les compresses. S’il reste du gel un rinçage doux au sérum physiologique fera disparaître le gel restant.

Le Water-Jel® remplace 4 produits

  • la couverture extinctrice
  • le moyen de refroidissement
  • les compresses stériles
  • la couverture protectrice qui évite le choc hypothermique.

Le produit est indispensable dans tous les endroits où il y a risque de brûlure thermique, le refroidissement précoce étant une des conditions permettant de limiter la gravité de la brûlure.
Le Water-Jel® doit être à la disposition des personnels d’intervention d’urgence, médecins urgentistes, pompiers, secouristes, infirmiers, ambulanciers.