Conseils de lavage avec les solutions DIPHOTÉRINE® ou HEXAFLUORINE®

Gamme de nos produits avec les Solution Diphotérine® et Hexafluorine®

Ne jamais retarder le lavage .

Le lavage doit être prodigué le plus rapidement possible après la projection de produit chimique. La rapidité d'action est déterminante pour éviter toutes séquelles. Il faut empêcher le produit de pénétrer et de créer des lésions (voir le mécanisme). Le temps de contact entre le produit et les tissus doit être le plus court possible.

Placer le moyen de décontamination à proximité des postes à risque ou à disposition du personnel mobile.

Afin de débuter le lavage le plus rapidement possbile après la projection, il est nécesaire que les moyens de décontamination soient placés au plus proche des postes de travail à risque. Nos experts peuvent se déplacer pour étudier avec vous la mise en place des produits PREVOR sur votre site. Des contenants adaptés aux travailleurs mobiles existent: Lav'oeil de 50 mL LIS ou spray de 100 mL microDAP.

Rendre le matériel  accessible et l'emplacement connu de tout le personnel exposé.

Si le temps de réaction de la personne ou si des secouristes tardent pour diverses raisons, la quantité de solution DIPHOTÉRINE® ou HEXAFLUORINE® nécessaire pour décontaminer va être plus importante que celle contenue dans les conditionnements individuels. Il faut pouvoir prolonger le lavage (3 à 5 fois le temps de contact avec l'agresseur chimique).

Prévenir un accident plus important

Par mesure de prudence, il est recommandé de disposer d'un ou plusieurs postes ayant une capacité de lavage plus importante de type Lav'oeil mural ou portatif (500 ml) pour les yeux ou DAP (5l) pour le corps.

Déshabiller la victime en cas de projection sur le corps.

Garder un vêtement contaminé expose la personne à un risque de macération qui multiplie l'effet caustique du produit, prolonge dangereusement le temps de contact et entrave l'action des solutions DIPHOTÉRINE® ou HEXAFLUORINE®.

Mettre en place des formations dans l'entreprise 

Le lavage et la prise en charge d'urgence des accidents chimiques doit devenir un automatisme pour toutes les persones qui travaillent dans un environnement exposé au risque chimique. PREVOR a mis en place un module de formation. pour être sûr que dans l'urgence l'accidenté ou le secouriste accomplira les bons gestes de secours sans aucune hésitation.

La perte de sensation de douleur n'indique pas la fin du lavage. En effet, un lavage insuffisant peut laisser une infime partie du produit chimique qui sera suffisante pour déclencher une inflammation retardée 24 ou 48 h plus tard.
Il faut utiliser tout le conditionnement de solution DIPHOTÉRINE® ou HEXAFLUORINE® dans les temps d'intervention recommandés.

L'utilisation de l'eau en premier lavage avant la solution DIPHOTÉRINE® est déconseillée dans la mesure du possible.

L'eau enlève le produit chimique resté en surface mais son caractère hypotonique facilite la pénétration de résidus dangereux. Il faudra plus de solution DIPHOTÉRINE® ensuite pour extraire le produit à l'intérieur des tissus et l'efficacité du lavage avec la solution DIPHOTÉRINE® risquera d'être amoindrie induisant des risques d'effets secondaires.

Continuer le lavage à l'aide de la solution AFTERWASHII® de PREVOR.

Dans le cas de projection oculaire, le traitement avec la solution DIPHOTÉRINE® peut parfois entraîner une légère sensation de sécheresse oculaire temporaire, un lavage secondaire avec la solution AFTERWASHII® de PREVOR apportera une sensation de confort en rétablissement l'équilibre physiologique de l'oeil

Demander un avis médical quelle que soit la qualité du lavage d'urgence effectué.