Organisation d'un SAMU (Service d'Aide Médicale d'Urgence) : Un exemple au Brésil


Objectif : Démontrer la vision d'un établissement de service public concentré sur des urgences chimiques dans une région donnée, impliquant le SAMU.

Introduction

Le SAMU a été créé au Brésil en 2003 avec le but de réduire au minimum la morbi-mortalité, et d'améliorer la qualité des consultations à l'aide de la régulation médicale.

    Le SAMU brésilien dérive de la fusion de deux modèles d'APH (Soin Pré-Hospitaliers) 
  • Le modèle américain qui donne la priorité à la rapidité du service, >, où l'accent est mis sur le fait d'enlever les victimes le plus rapidement possible ;
  • Le modèle franco-allemand, dont le but est de stabiliser les victimes, puis de les conduire ensuite au service des urgences.

Le Brésil présente une grande population et une diversité géographique, agrégeant des cultures et des activités diverses. Un exemple est la ville de Cubatão - São Paulo, avec environ 128 000 habitants, située entre la mer et la montagne, à la croisée de 4 autoroutes. Cette ville possède un pôle industriel avec 28 industries PME ou grandes entreprises, regroupant des secteurs d'activités variés, depuis la manipulation d'engrais, la raffinerie de carburant jusqu'à la métallurgie. Cubatão est situé à côté de Santos, le plus grand port de l'Amérique du Sud.

Discussion

Les risques chimiques impliquent des centaines de produits agressifs pour l'Homme, et la zone industrielle représente une zone à risque d'accidents majeurs qui pourraient compromettre la région entière, exigeant une surveillance constante et des équipes spécialisées de secours.

Depuis 2009, l'unité de support améliorée du SAMU de Cubatão possède une ambulance spécifiquement adaptée, en termes de formation et d'équipement, aux urgences chimiques. C'est la seule ambulance du Brésil équipée en solution DIPHOTÉRINE®.

Ci-dessous un exemple d'assistance dans une usine de fabrication de papier, avec une victime exposée accidentellement à de la soude caustique, avec l'évolution des lésions. La décontamination a été immédiate et la victime est revenue au travail sans séquelle.

Lésions évolutive au niveau du visage
Lésions évolutive au niveau du visage, environ 30 minutes après l'incident

Lésions au niveau de la face, du cou et du thorax
Lésions au niveau de la face, du cou et du thorax, environ 30 minutes après l'incident

Avant la décontamination avec la solution DIPHOTÉRINE®
Avant la décontamination avec la solution DIPHOTÉRINE®

Avant la décontamination avec la solution DIPHOTÉRINE®
Avant la décontamination avec la solution DIPHOTÉRINE®

1 jour après
1 jour après. Plus aucune lésion visible.

Plus de vision visible sur le torse
1 jour après. Plus de vision visible sur le torse

Conclusion

La mise en place de telles ambulances spécialisées permet d'ajouter de nouvelles connaissances techniques émergentes et d'évaluer la capacité de gestion de professionnels impliqués et d'améliorer la qualité des soins à la population.

Carlos Yoshimura, Chirurgien plastique urgentiste, Cubatão - São Paulo, Brésil

Mise en ligne le 24 Janvier 2012