Le Risque Chimique Domestique : les capsules de lessive hydrosolubles

capsules de lessive hydrosoluble

Une mise en garde a été publiée le 17 juin 2014 par le ministère de la santé français contre l'exposition aux dosettes hydrosolubles de lessive liquide pour informer et donner des recommandations sur ce problème de santé publique.1 Elle fait suite à la publication d'une étude épidémiologique sur le sujet par les centres antipoison et de toxicovigilance dans laquelle le risque de lésions chimique et de brulures par ingestion de ces dosettes chez les enfants est mis en évidence.2

Qu'est-ce qu'une capsule de lessive hydrosoluble ?

Les capsules (ou dosettes, ou unidoses) de lessive hydrosolubles sont constituées d'une enveloppe hydrosoluble contenant de la lessive liquide.
En général, elles sont de petite taille et ont des couleurs attrayantes pour les enfants. Ainsi, ils les confondent facilement avec des bonbons et les portent à la bouche. Elles contiennent en moyenne entre 15 et 32 mL de lessive liquide.
Les lessives contenues dans ces capsules sont très concentrées en agents tensio-actifs (entre 2 et 3 fois plus que les lessives classiques). Leur pH est légèrement basique (environ 8).
Ces capsules sont commercialisées depuis 2005 en France, 2010 aux Etats-Unis.

Le danger chimique présenté par ces capsules de lessive hydrosolubles

L'enveloppe est conçue pour se rompre au contact de l'eau afin de libérer la lessive. Ainsi, lorsqu'un enfant porte une de ces capsules à la bouche, l'enveloppe va se déliter en entrant en contact avec la salive. La rupture de l'enveloppe est facilitée par la pression interne à la capsule due au mode de fabrication et à la pression que l'enfant porte sur la capsule.
La lessive va alors être libérée et entrer en contact avec la muqueuse buccale, voire l'œsophage et l'estomac si l'enfant avale le produit. Du produit peut également être projeté dans les yeux de l'enfant et entrer en contact avec sa peau.
La lessive contenue dans ces capsules est un produit chimique qui est en général irritant ou corrosif, notamment en cas de contact prolongé. En effet, les tensio-actifs contenus dans la lessive vont réagir avec les muqueuses et la peau et provoquer des irritations et des lésions.
Si l'on compare les expositions accidentelles aux lessives liquides classiques et aux lessives contenues dans les capsules hydrosolubles, la lessive contenue dans les dosettes hydrosolubles provoque significativement plus de lésions digestives, oculaires et respiratoires.

Les accidents liés à une exposition accidentelle aux dosettes hydrosolubles de lessive, quelques chiffres

Une étude épidémiologique sur le sujet a été menée entre 2005 et 2012 par les centres antipoison et de toxicovigilance.2

Les résultats rapportés dans le rapport de l'étude (lien) sont les suivants

  • 7562 expositions accidentelles à la lessive contenue dans les capsules ont été rapportées entre 2005 et 2012
  • 104 cas graves d'exposition ont provoqué des complications respiratoires graves ou des lésions oculaires (83 cas de kératites)
  • 92% des cas portent sur des enfants de moins de 5 ans
  • 7% des enfants concernés ont moins de 1 an
  • Dans 86% des cas, la voie d'exposition est orale
  • 2 fois plus de cas d'expositions accidentelles à ces lessives qu'à des lessives classiques.

Quels sont les symptômes des brulures ?

En fonction des zones de contact du produit et de la durée de la contamination, les symptômes peuvent être très variés.

  • Symptômes digestifs : vomissements, irritation, lésions des muqueuses buccales et oesophagiennes
  • Symptômes respiratoires : Toux, difficultés respiratoires, infections
  • En cas de contact oculaire : conjonctivites, atteintes de la cornée)
  • En cas de contact cutané : irritation, lésions chimiques

Quelles précautions faut-il prendre pour prévenir ce risque chimique ?

Les produits ménagers dangereux doivent être placés hors de la portée des enfants.

La plupart des produits ménagers sont corrosifs et irritants. L'étiquetage des flacons vous informe du danger que chaque produit présente. Les produits nettoyants, lessives et détergents peuvent donc provoquer des brulures et lésions chimiques lorsqu'ils entrent en contact avec la peau, l'œil ou une muqueuse (par ingestion notamment).

Les industriels prennent des mesures visant à sécuriser l'utilisation et le stockage de ces capsules de lessive liquide afin de limiter les accidents. Ils ont modifié les capsules afin de les rendre moins attrayantes et plus difficiles à rompre. Ils ont renforcé les fermetures des emballages des capsules.

D'après le ministère de la santé français, des mesures réglementaires pourraient être prises au niveau européen sur ce sujet.

Que faire en cas d'intoxication par une capsule de lessive hydrosoluble ?

Le temps de contact du produit chimique (lessive) avec le tissu est un facteur aggravant de la lésion provoquée. Plus longtemps le tissu restera en contact avec le produit, plus graves seront les lésions. Le lavage et la décontamination doivent être réalisés le plus rapidement possible.
En cas d'intoxication avec la lessive contenue dans les capsules hydrosolubles, le ministère recommande d'agir selon les recommandations suivantes en fonction de la zone atteinte.

  • En cas de contact avec la peau: déshabiller la victime si nécessaire et rincer immédiatement et abondamment pendant une dizaine de minutes.
  • En cas de contact avec la bouche et les muqueuses buccales : bien nettoyer la bouche avec un gant de toilette ou un linge propre humide pour retirer le maximum de produit. Eviter les boissons durant deux heures mais donner à manger une compote, une crème dessert, du pain ou des gâteaux pour absorber le produit et tapisser la muqueuse digestive.
  • si le produit est projeté dans l'œil : laver l'œil sous un filet d'eau, si possible tiède, y compris sous les paupières durant une dizaine de minutes.

Le recours à un avis médical dans tous les cas est recommandé. En cas de difficultés respiratoires, appeler sans délai le 15.

Le 10 novembre 2014, ce sujet a fait notamment l'objet d'un article dans le figaro santé et le magazine Challenges.

Plus d'informations sur le risque chimique à la maison: Détergents et Danger chimique

Mise en ligne le 19 Août 2014