Facteurs aggravant de la brûlure chimique

La brûlure chimique est donc le résultat d'une réaction chimique entre une molécule corrosive ou irritante et un ou plusieurs constituants biochimiques de la peau ou de l'œil.

La gravité de la brûlure chimique dépend principalement de 3 facteurs

  • La gravité de  la brûlure chimique dépend de la nature et de la concentration du produit chimique

    De la nature et de la concentration du produit chimique

    s'il réagit avec le corps humain via une réaction acido-basique ou d'oxydo-réduction etc.... Pour être agressif, il faut que sa concentration soit supérieure à 0,2 N.

  • La température est un facteur aggravant de la brûlure chimique.

    De l'énergie mise en jeu

    Cette énergie est liée aux propriétés intrinsèques du produit chimique (son pKa, pKb, son potentiel rédox etc...)

  • Le temps d'exposition détermine aussi l'importance des séquelles.

    Du temps d'exposition

    La surface de contact et l'état des tissus (s'ils sont sains et déjà lésés) est également important.

Elle dépend également de facteurs physiques telles que la pression ou la température, le site de contact, de l'étendue touchée et de l'état des tissus, sains ou non. L'efficacité de la prise en charge de la décontamination d'urgence et des soins primaires conditionne l'apparition et l'évolution de la brûlure chimique et, en conséquence, l'importance des séquelles. (1)

(1) Mathieu L, Burgher F, Blomet J. Comparative evaluation of the active eye and skin chemical splash decontamination solutions DIPHOTERINE® and HEXAFLUORINE® with water and other rinsing solutions: Effects on burn severity and healing [Comparaison des solutions actives de décontamination des projections chimiques DIPHOTÉRINE® et HEXAFLUORINE® avec l'eau et d'autres solutions de lavage : impacts sur la sévérité des brûlures et la cicatrisation]. Journal Chemical Health And Safety, 2007, 14, N°4, 32-39