Acétate de vinyle : Comprendre le risque de produits chimiques spécifiques

Acétate de Vinyle

Informations générales

L'acétate de vinyle est un produit chimique d'usage industriel. Il est notamment utilisé dans la production de polymères. C'est un liquide incolore dont l 'odeur fruitée est plaisante. Lorsqu'il est exposé à la lumière visible, il polymérise en un solide transparent.

(CAS # 108-05-4, formule brute : C4H6O2)

    Les autres noms de l'Acétate de vinyle sont
  • 1-acetoxyéthylène
  • Ester éthylénique de l'acide acétique
  • Ethanoate d'éthylène
  • Ethanoate de vinyle

Il est considéré comme étant un liquide inflammable de classe 1B.

L'acétate de vinyle est notamment incompatible avec les produits suivants : acides, bases, gel de silice, alumine, oxydants, composés comportant un groupement azo et ozone.

Potentiel d'irritation

L'acétate de vinyle est un composé irritant pour les yeux et la peau, en particulier lorsque les vêtements sont contaminés et mouillés par cette substance. Une irritation sévère de la peau accompagnée de cloques peut survenir dans de telles conditions et conduire à des lésions chimiques. Le contact direct des yeux avec le composé sous forme liquide ou même par exposition à des vapeurs d'acétate de vinyle peut provoquer une irritation des yeux.

En cas d'exposition oculaire, la décontamination à l'aide de lave-œil est fortement recommandée afin de limiter la gravité de la lésion chimique. En cas de contact cutané, un lavage prolongé est recommandé.

L'acétate de vinyle est également fortement irritant pour les voies respiratoires.

Effets chroniques/Cancérogénicité/Dangers pour la reproduction

Des volontaires qui ont été exposés à une atmosphère contenant une suspension d'acétate de vinyle de concentration comprise entre 20 ppm pendant 4 heures et 72 ppm pendant 30 minutes ont souffert d'une irritation des yeux et de la gorge. Ils ont tous confirmé qu'ils n'étaient pas en mesure de travailler dans des atmosphères chargées en acétate de vinyle à hauteur de 72 ppm pendant 8 heures.

Des effets similaires ont été observés sur des animaux.

Le développement de cancers a été associé à une exposition sur le long-terme de rats à de l'acétate de vinyle via l'eau potable mais les études professionnelles ou en milieu du travail n'ont pas observé d'incidence supérieure de cancer du poumon chez les travailleurs humains. Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a indiqué qu'il y avait peu de preuves d'incidence de cancer par l'acétate de vinyle sur les animaux et que les preuves sur les humains étaient insuffisantes.

Des effets négatifs sur la reproduction ont été étudiés sur les rats mais aucun effet significatif n'a été rapporté.

Réglementation/Avertissements

Aux Etats-Unis, il n'y a pas de valeur limite d'exposition professionnelle (VLEP) émise par l'OSHA (Administration de santé et sécurité au travail des Etats-Unis) pour l'acétate de vinyle. L'institut National pour la Santé et la Sécurité au travail américain (NIOSH) recommande une valeur maximale d'exposition de 4 ppm pour une période de 15 minutes. Le Congrès Américain des Hygiénistes Gouvernementaux (ACGIH) recommande une moyenne de la valeur limite d'exposition pondérée dans le temps de 10 ppm et une Valeur Limite de Court-Terme (VLCT) de 15 ppm avec un effet carcinogène avéré chez l'animal sans preuves chez l'homme.

En France, la Valeur Limite d'Exposition Professionnelle de Court-Terme (VLCT) de 10 ppm et la valeur limite pondérée dans le temps (sur 8 heures) est de 5 ppm.

Conversion: 1 ppm = 3.52 mg/m3.

Références

  • Hathaway GH, Proctor NH (eds).  Vinyl acetate, in:  Proctor and Hughes' Chemical Hazards of the Workplace, 5th ed.  Wiley Interscience, Hoboken, NJ, 2004, pp. 728-730.
  • Luttrell WE.  Vinyl acetate.  J Chem Health Safety 2013, pp. 35-37.
  • NIOSH:  Vinyl acetate, in:  NIOSH Pocket Guide to Chemical Hazards, Department of Health and Human Services, Centers for Disease Control and Prevention, National Institute for Occupational Health and Safety, DHHS (NIOSH) Publication No. 2005-149, Cincinnati, OH, USA, 2007, p. 329.
  • INRS: Fiche toxicologique, Acétate de Vinyle, edition 2013

Alan H. Hall, M.D. President and Chief Medical Toxicologist
Toxicology Consulting and Medical Translating Services, Inc.
Laramie, Wyoming, USA
Clinical Assistant Professor
Colorado School of Public Health
University of Colorado-Denver
Denver, Colorado, USA

Mise en ligne 08 Septembre 2014