Nous sommes des scientifiques pour rendre la technologie utile à nos clients et réduire un accident en incident

Nous sommes des scientifiques pour rendre la technologie utile à nos clients et réduire un accident en incident

baseline-home / Témoignages / Diphotérine® / LIS / Entretien avec Norbert Schrage, chef de service d’ophtalmologie en Allemagne : “La Diphotérine® est très forte au moment où le corrosif est intense”

Entretien avec Norbert Schrage, chef de service d’ophtalmologie en Allemagne : “La Diphotérine® est très forte au moment où le corrosif est intense”

Propos recueillis par Adrien Mathieu

Expert en ophtalmologie, Norbert Schrage revient pour Prevor sur son parcours et sa gestion des cas des brûlures chimiques au niveau des yeux.

Prevor : Quelles sont vos fonctions ?
Norbert Schrage : Je suis chef de service d’ophtalmologie à Cologne, Je traite des personnes accidentées sur leur lieu de travail mais aussi à leur domicile. Par ailleurs, je suis président d’une institution de recherche ophtalmologique à l’université d’Aix-La-Chapelle.

Prevor : Quels produits chimiques, provoquant des accidents, avez-vous rencontré au cours de votre carrière ?
NS : Les acides forts, acide hydrochlorique et sulfurique mais aussi de la soude, de l’alcali, du potassium d’hydroxylique et les hypochlorites.

Prevor : L’eau représente une solution efficace face aux projections de produit chimique ?
NS : À l’eau, on voit que les gens ont du mal à ouvrir les yeux. Il y a un transfert de l’eau hors des tissus avec la Diphotérine®, un ballottement s’applique. J’ai vu clairement une décontamination physique, avec les substances immersives dans les tissus qui sont évacués avec la Diphotérine. Il y a une normalisation de la surface, à la cornée, on a une répercussion, c’est à dire qu’on voit que les vaisseaux sont percutés après le lavage.

Prevor : Pourquoi la Diphotérine® est-elle plus forte que les autres solutions de lavage ?
NS : J’ai publié ça dans une étude rétrospective de 30 ans en effectuant la comparaison des différents types de lavage, de corrosifs, la Diphotérine® est très forte au moment où le corrosif est intense. La différence avec les autres lavages, la Diphotérine® enlève la douleur mais d’un point de vue de la cicatrisation il n’y a pas une grande différence. Avec la soude, il y a une grande différence statistique.

Prevor : La Diphotérine® enlève-t-elle la douleur de manière instantanée ?
NS : Beaucoup de gens atteints ont déjà senti l’expérience d’une douleur enlevée, ils me réclament la substance car elle enlève la douleur liée aux projections de corrosifs dans les yeux. Ils sont venus au Samu pour échanger la boite, sans avoir été atteints. Dans l’environnement privé, les gens lavent avec de l’eau ou ne lavent pas. Cependant, si on est aveuglé ou gêné, ce n’est pas évident de trouver ces installations de lavage à l’eau. Avec la Diphotérine® on voit qu’il n’y a pas ce problème là car les gens peuvent trouver le produit et l’utiliser sur la personne, ils sont formés pour.

Partager